mercredi 28 septembre 2016

9 mois - libérée, délivrée... bientôt !


Aujourd'hui, j'entre dans mon 9ème mois de grossesse. 

Cela marque pour moi la fin (ou presque) de cette 2ème épopée.
 
Et en faisant le bilan de cette 2nde maternité, je dois avouer que mes sentiments sont étrangement partagés.
D'un point de vue purement factuel, le bilan est très positif :
- une grossesse qui s'est très bien déroulée sans désagrément majeur

- seulement +16kg sur la balance alors que pour la 1ère j'en avais pris (30..!)
 
- mes supérieurs ont très bien accueilli ma grossesse et ne m'ont jamais fait aucune remarque déplacée à ce sujet (oui... "évidemment"... "encore heureux"... le droit du travail bla bla... mais dans les faits, la réalité est souvent bien différente).
 
Néanmoins, émotionnellement, je ne suis pas de celles qui ont absolument A-DO-RE être enceinte... en tout cas, pas cette fois.
 
Ne vous méprenez pas : je suis extrêmement heureuse de l'arrivée de ce bébé et je suis folle de joie à l'idée d'ouvrir un si joli chapitre avec ma petite famille.
 
Mais je dois avouer que malgré cela, je ne garderai pas forcément un très bon souvenir de cette grossesse. Car tout le long, je me suis sentie... FRUSTREE !
 
Oui. Frustrée.
 
Pourquoi ?
 
Parce que j'ai vécu cette grossesse de façon beaucoup plus raisonnée et raisonnable. Or en grande épicurienne devant l'éternel, ces 9 mois auront été comme une parenthèse dépourvue de plaisir et c'est pourquoi je me suis sentie si frustrée pendant ces 9 mois.
 
Que ce soit au moment de passer à table... because je voulais limiter ma prise de poids.
 
Lors de mes pesées... au secours l'aiguille qui penche encore plus à droite à chaque fois malgré mes efforts.
 
Les commentaires sensés être gentils des gens me disant "tu es à 8 mois ? Haaan ! Mais ça ne se voit presque pas" - oui, je sais... j'ai juste l'air grosse (ou presque) !
 
Mes douleurs dorsales laissant de marbre ma gynéco... "ben oui, forcément, votre corps n'est pas fait pour prendre autant de poids en si peu de temps".
 
Mes cheveux courts qui ne veulent pas pousser aussi vite que lors de ma 1ère grossesse et arborer une no coupe pendant 9 mois alors que mon visage enfle sans fin et désespérer chaque matin face à mon reflet.
 
Cet espèce d'éloignement (physique uniquement heureusement pas dans les sentiments) avec mon amoureux en raison de ce corps étranger entre nous (au sens propre comme figuré).
 
Bref. J'ai hâte que la naissance arrive et ce terme de "délivrance" n'aura jamais aussi bien porté son nom selon moi !!!

Et vous, votre grossesse, vous l'avez vécue comment ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot...

Une erreur est survenue dans ce gadget